Médiation sociale

La médiation sociale est une activité qui concoure à la gestion positive de l’ambiance. Elle a pour objet de tisser ou de retisser le lien social. Elle agit dans l’anticipation, la prévention et parfois dans l’acte curatif grâce à la médiation par l’écoute et le dialogue.

Afrique Conseil intervient dans les quartiers du Noyer doré, et Guillebaud à Antony (92)

Cette mission est assurée par :

    M. Ferdinand Ezembe, Psychologue coordinateur du projet
    Mme. Mireille Tetegan, Juriste, chargée de mission Parentalité
    Mme. Maguette Diop-Tall, Mediatrice scolaire

Elle consiste à :

    – Informer les parents, enfants, jeunes, sur les droits et devoirs des citoyens. A travers des rencontres individuelles ou collectives.

    – Assurer une présence visible et dynamique en prenant l’initiative des contacts avec les enfants et les jeunes de 6 à14 ans en vue, d’assurer des rencontres et des mises en relation avec les animateurs, les éducateurs.

    – En lien avec les éducateurs et les animateurs, favoriser le dialogue entre les adultes et les jeunes.

    – Identifier sur l’espace public et dans les halls les enfants et les jeunes de 6 à15 ans qui ne sont pas à l’école à des heures et des jours où ils devraient y être. Prendre l’initiative des contacts avec ces jeunes et, si besoin, prendre contact avec un référent désigné par la ville.

    – Repérer à partir de 16h30, les enfants qui flânent sur l’espace public ou dans les halls et les orienter vers les structures réalisant des activités péri-scolaires ( Aide aux devoirs…)

Faire évoluer les modes de vies

La démarche innovante consistera à apporter plus d’écoute pour déceler les ressorts (individuels et familiaux) qui entravent l’intégration de ces populations. Les médiateurs sociaux interviendront sur les aspects suivants :

    – Engorgement des espaces publics et des halls par les enfants
    – Difficultés de voisinage,
    – Dégradation des appartements, portes abîmées, etc …
    – Tapage diurne
    – Décalage culturel entre école et famille
    – Le manque de stimulation scolaire, chez les enfants
    – Elimination des facteurs qui nuisent considérablement au développement des facultés d’attention et de concentration, des enfants
    – l’absence de perspective d’avenir, etc…